Lumières Figées
Lumières Figées

Bienvenue dans le monde  de mes Lumières Figées !

 

La photographie, c'est du temps volé à la Lumière, des couleurs de nuit sous vos paupières

 

L'art et la culture sont l'expression de la communication. Ils relient les Hommes par leur diversité, ils contribuent également à l'épanouissement personnel ainsi qu'au bien-être.

 

Depuis l'été, il n'avait cessé de pleuvoir des chiffres et des lettres.

Personne n'osait passer sa main sur son visage de peur de perdre la face...

Il a donc fallu, depuis que les hommes politiques eux-mêmes prenaient des selfies avec leurs probables électeurs, mettre en place de nouvelles politesses, de nouvelles médecines et, jusque dans les cablages électriques et les fibres optiques, un service de nettoyage efficient. (à suivre...)

Autoportrait "numérique"

 

 

Mon action est de mettre l'art et la culture à la portée de tous. J'ai pour objectif de développer des formes de rencontres novatrices, promouvant le rapprochement des artistes et du public.

Découvrez mon travail d'imagier dans ma galerie photo.

 

Ce site est dédié à mes lumineux amis qui ont quitté ce monde.

Jean-Marie Hupé, Pierre Durdilly et Jean-Luc Séchet.

 

Sans vous ici — et je ne m'y fais pas — la Vie continue avec ses Équinoxes, ses Éclipses de Soleil et ses Arcs-en-ciel.

Notre Oeil de dessinateur, d'écrivain ou de photographe ne cessait de chercher le sommet des cônes de Lumière. Parfois nous glissions sur l'hypothénuse pour admirer des arcs-en-terre, vous étiez alors assez malins pour crayonner des bulles finaudes et de malicieuses femelles strobiliformes, vous étiez habiles à la fabrique de mélodies fraternelles sur des mots de miel, et ainsi inventer des jours meilleurs à notre entourage. 

 

Philippe Gautier

Auteur Photographe

 

 

(…)
Et il y a en toi
Photographie
Des tons alanguis
On y entend
Une mélopée
Photographie tu es l'ombre
Du Soleil
Qu'est sa beauté
 
Apollinaire
 
 
 

 

 

 

Les roues agiles dansaient sur le sable et des jets de pulvérin filaient de toutes parts; à contre-jour, ils formaient des arcs-en-terre du plus gracieux effet. Le Professeur Mangemanche goûtait cette polychromie. 

Boris Vian, l'Automne à Pékin